© Tous droits réservés

© Tous droits réservés 2009-2016
Pour toute demande d'autorisation de reproduire les documents ou les photos communiquez avecmailto:voiliersubtil@live.ca



vendredi 30 juillet 2010

30 juillet Rimouski -

Ce matin le skipper ajuste ses voiles...Le vent a tourné au NE, un bon vent pour remonter vers les Iles du Bic

jeudi 29 juillet 2010

Trop de vent


Le vent n'a pas diminué, même il semble avoir pris de la force. Chose certaine, la mer, elle, en a profité pour se gonfler...Nous passons donc une autre journée à la marina. Cela me donne le temps de noter d'autres noms de voiliers : Éco l'eau, l'Agité, Terre de feu, Barbe rouge, Indigo, Belle Lurette, Relax, Plume, Iris, Omega, Océane Madame, Encore Mieux...

Citation de William Arthur Ward :
"Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles..."

mercredi 28 juillet 2010

28 juillet - Marina de Rimouski

Des vents de 30 noeuds, bien heureux d'être à l'abri à la marina. Même dans le bassin, les mâts se font bercer "violemment". J'en profite pour noter des noms des bateaux...Les gens usent de créativité : Arts-monie, Ji Sea, Aquabon, Passager du vent, Sans Terre, Eau de vie, Rhum et Eau, Secret, Vivace, Parfum de femme...
Puis le soleil nous salue avant de se coucher. Bon signe pour demain, on devait reprendre notre route vers les Iles du Bic et lever les voiles. A suivre...


27 juillet - Matane / Rimouski

À 12h , Subtil se dirige vers le ponton de service pour faire le plein. Des jeunes s'initient à la voile sur des petits optimistes. C'est comme cela que nous aussi avons fait nous premières expériences de voile il y a plus de 35 ans...À 13h Subtil s'engage dans la passe de la rivière Matane. On s'interroge sur l'état de la mer ... vagues longues, qui se prennent très bien et qui vont en diminuant tout le long du trajet. Par contre, le vent de face et relativement faible, contrairement aux prédictions, ne nous permet pas d'ouvrir les voiles. Ce sera donc 8 h de moteur, le long de la côte gaspésienne.

Le phare de Matane, sous le vent du SO de 10/15 noeuds

La côte gaspésienne offre un paysage humanisé qui aurait fait courir Don QuiChotte


Phare de Métis,patrimoine maritime



Pointe Métis à l'ère de L'Éolienne




Pointe au Père, Ile Saint-Barnabé et le profil du Bic à l'horizon





Phare de Pointe au Père






Nous sommes arrivés à Rimouski trop tard pour le coucher de soleil...mais juste à temps pour le lever de la LUNE







mardi 27 juillet 2010

C'est le vent qui mène


C'est le vent qui mène. À la voile, tout est question de vent...trop fort,pas assez soutenu, de face, de dos, de côté, qui pousse la vague ou qui repousse le courant...Bref on devrait prendre le large avec la marée de ce midi, vent N/O de 10 à 15 noeuds, en direction de Rimouski. Pourtant à observer les drapeaux et entendre siffler les mâts, il semble bien que Neptune et Éole soient pas nécessairement du même avis!

lundi 26 juillet 2010

26 juillet Tranche de vie à bord et à bâbord


Fin de journée à Matane, le vent se calme, le ciel se dégage et le skipper consulte les sites météos. On devrait lever les amarres demain. Pour l'instant apprécions encore pour un moment la plage de Matane et les couleurs de son ciel.

25-26 juillet à quai à Matane

Dimanche et aujourd'hui lundi nous avons décidé de rester à la marina de Matane. Les prévisions météos sont au-delà de nos compétences de navigation. Comme on prévoit remonter vers Rimouski, un vent de 20/30 noeuds de face ne serait pas très confortable. Mais on est pas à plaindre pour autant. On habite Subtil. On en profite pour faire entretien, lavage et refaire les provisions. L'endroit est magnifique. Les services sont accessibles à pied et la plage est au bout de la jetée. Au cours de l'une de nos promenades, on a enfin trouvé la fameuse bouée de Matane. Lors de notre arrivée, nous l'avons tant cherchée avant de s'enligner dans le passage à l'embouchure de la rivière. Avis aux navigateurs...









samedi 24 juillet 2010

24 juillet Matane

Belle journée à la marina de Matane. Catherine et Patrice nous rejoignent. Plage, visite de la passe à saumon et achat des provisions sont au programme.


Bateau de Vikings reconstitué, qui a voyagé de Montréal à Matane






23 juillet Traversée vers Matane

Départ de l'Anse vers 8h au moteur. Soleil, vent léger du SO . À 9h30 on ferme le moteur et on fera presque toute la traversée à voile. Quelle journée extraordinaire. Arrivée à la marina de Matane vers 15h30.

Vue de la Côte Nord jusqu'à la Pointe des Monts

Qui a dit que la crevette de Matane était pêchée sur la Côte Nord?

4/5 noeuds, grande voile et genois, au prêt, gîte de 15 degrès...et c'est le bonheur!


La journée à se faire bercer par la vague de mer



La Côte sud est paroisée d'éoliennes




Ponton voisin d'un bateau pirate






video

22 juillet Anse Saint Pancrace

WOW Quelle belle journée! L'anse est un petit paradis. Odeur d'épinette, parois rocheuses, chute, baleine, aigle, poisson frais pour souper...Au cours de la journée on a exploré en dinghy, on s'est baigné et on s'est fait chauffé sur les rochers. Cet endroit n'est accessible pratiquement que par voie maritime. Dans l'anse voisine une entreprise écotouristique y développent des activités,














La chute au fond de l'anse est impressionnante. On s'y baigne.





Une baleine (petit rorqual) est venue nous visiter dans l'anse. Elle a frôlé le voilier et a fait des ronds dans l'eau avant de longer la paroi rocheuse jusqu'à la mer.














21 juillet Traversée Rimouski-Baie Comeau

L'Anse est magnifique. On est accueilli par les membres du club nautique de Baie Comeau. On choisi le tangon plutôt que le ponton. GÉNIAL!

On y est à cette traversée que l'on a tant souhaitée. Départ de la marina de Rimouski vers 8h15. Soleil, mer sans brume, vent SO. Genois et moteur. Le vent ne pousse pas assez rapidement. Arrivée dans la Baie des Anglais, c'est propulsé uniquement par la grande voile et le genois qu'on rejoindra l'anse Saint-Pancrace.


video

20 juillet Du Bic à Rimouski

On entre à Rimouski en s'enlignant sur le phare de Pointe au Père, repère de nos cartes des courants.



Départ avec la marée vers 10h. Vent arrière, Grande voile et genois, moyenne de 3,5 noeuds. Comme la distance à parcourir pour se rendre à Rimouski est courte, on se permet de ne pas partir le moteur. Belle journée de voile.

19 juillet De Ile au Pot de l'eau de vie au Bic












Notre départ est retardé vers 10h le temps de laisser la brume se dissiper un peu. On se dirige vers Ile verte, qu'on longera. Le vent trop léger, nous oblige a ouvrir le moteur jusque vers 13h où là on file vent arrière avec genois et grande voile à 3,5/4 noeuds. À la hauteur de Ile aux Pommes, un petit rorqual vient nous saluer. On y croisera aussi un phoque, un petit marsouin et une multitudes d'oiseaux aquatiques. À la hauteur de l'Ile aux Basques, le vent manque de souffle, le moteur soutien la grande voile dans sa course. Les caps du Bic dessinent l'horizon. On y mettra l'ancre vers 18h30 dans l'anse sous le Cap Orignal. Juste à temps pour le coucher de soleil du Bas du Fleuve.





18 juillet Mouillage Anse au Pot l'eau de de Vie











Aujoud'hui c'est dimanche et on décide de rester dans ce sanctuaire d'oiseaux. L'abri est confortable et l'environnement magnifique. Les oiseaux nous font un spectacle exceptionnel tout au cours de la journée.Le temps passe si simplement dans cet oasis.

17juillet Portneuf - Pot de l'eau de vie

Vers 19 h 30 on rejoindra Désiré II et Imagine dans l'anse de l'Ile au Pot de l'eau de vie.


Sur les caps de Charlevoix le temps est incertain, mais le vent nous pousse toujours vers l'Ile du Pot de l'eau de vie. La fatigue nous gagne, la marée refoule, le rythme ralenti...






La traverse Saint Roch...ca ne faisait que passer!







Passage le long de l'Ile au Grue à midi






















Passage sous les ponts à 11 noeuds au lever du soleil vers 5h30










Enfin les vacances! Départ pour plusieurs jours sur Subtil au gré des vents sur les flots du Saint-Laurent. Pas vraiment de destination à part descendre le fleuve et le traverser d'une rive à l'autre. Départ de nuit en flotille avec Désirée II et Imagine. Longue journée, plus de 16 heures de voile et moteur, de 7 à 11 noeuds. Vent arrière et une bonne vague qui rend parfois difficile la tenue du bon cap. Mouillage au Pot de l'eau de vie sous le phare