© Tous droits réservés

© Tous droits réservés 2009-2016
Pour toute demande d'autorisation de reproduire les documents ou les photos communiquez avecmailto:voiliersubtil@live.ca



jeudi 29 décembre 2011

Ile de Providence - Exumas

Nassau – Les Exumas (Highborne Cay et Allens Cay)

33 milles nautiques, vent SE 10-15, vagues de 3-6 pi. 8h-16h

Le 27 décembre, après 10 jours à Nassau, nous avons levé les voiles vers les Exumas, passé entre l'Ile de la Providence et Ile du Paradis…enfin pas tout à fait « levé les voiles » car on avait le vent dans le nez…la vague aussi. Une belle traversée mais pas nécessairement dans les meilleures conditions. Néanmoins c est un peu magique naviguer dans cette eau translucide, à travers les têtes de corail, croisé un requin en chemin et voir sauter un thon jaune devant nous. Notre destination était Allens Cay mais étant donné que les vents étaient du Sud, on a préféré un ancrage au nord de Highborne Cay.

Le 28 décembre on s est levé avec une pluie torrentielle, un vrai « boatwash ». Partis pour Norman Cay, nous avons rebroussé chemin en voyant l’orage se lever au large. On est entré à Allens Cay pour une meilleure protection des vents qui avaient virés au Nord. Sur les ondes du VHF, on entend le voilier Tribull qui se dirige vers notre ancrage.

Le 29 décembre, temps incertain, on décide de rester encore ici et visiter les îles peuplées d’Iguanes. Après-midi pluvieuse, la pêche à la langouste est à l’eau…

Les Iles de Allens Cay sont minuscules. Ce sont des bancs de sable couronnés de rochers et ornés de quelques végétaux. Sur ces Iles vivent les Iguanes. Ce petit reptile d environ 2-3 pi de long est protégé sur les îles des Exumas. Ils ne sont pas farouches, on peut facilement les approcher. Ils ressemblent à des dinosaures miniatures.




lundi 26 décembre 2011

JUNKANOO


25-26 décembre Nassau -
Au cœur de la nuit, les équipages sortent de leur voilier et se dirigent au centre-ville de Nassau. La Junkanoo, événement tant attendu commencera vers minuit pour se terminer aux petites heures du matin.
On marche tous ensemble en se rappelant des défilés du Carnaval (froid ou slush en moins) ou la Saint-Jean sur les Plaines…bref c est festifs ! On ne sera pas dans les estrades mais dans la rue avec les gens d ici.  On se sent en sécurité, les policiers souriant défilent et nous jasent au passage.
Puis le rythme se fait entendre … les premiers figurants et danseurs approchent. WOW!
La célébration du Junkanoo est un événement traditionnel qui date de l’esclavage (16/17e siècle) où l’on accordait aux esclaves quelques heures de liberté pour festoyer à la période des fêtes. Après l’abolition de l’esclavage, le Junkanoo disparaît pour renaître au cours des dernières années.
Le nom JUNKANOO vient soit de « gens inconnus » qui désignaient les danseurs masqués, soit  de « John Canoe » un chef d’origine africaine qui obtenu l’autorisation de fêter avec sa tribu après leur déportation dans les îles.

Chaque année, des milliers de personnes(hommes, femmes, enfants) s’organisent par groupe pour préparer le défilé : musique, costume, chorégraphie. Les costumes et les masques rappellent les traditions africaines. La musique locale est le « goombay » qui signifie rythme. Les tambours tendus de peaux de chèvres, les sifflets, les cors font dansés les figurants sous nos yeux pendant des heures…Féériques!

Notre nuit de Noel à Nassau


Une belle nuit de Noel dépaysant...Messe de minuit en petite robe d'été, sur des chaises installées sur le balcon de la petite chapelle Catholique de Nassau (Sacré Coeur) trop pleine. Chants de Noel magnifiques!!!

 Puis réveillon sur le quai de service de la marina avec les autres équipages du Qc...Attention que personne ne tombe à l eau!!! La table du réveillon garnie des victuailles des "Amirales" (entrées délicieuses, fromage fin, olives marinées, salsa, sandwiches, salade orientale, ragout, galette et gâteau) est montée sur les coffres à pêches des membres. L eau est turquoise, une grosse raie nage juste là sous le quai et sur l'autre rive...les Lumières de Atlantis...Belle Nuit de Noel hors de l’ordinaire.

On était heureux d'être ensemble et un peu nostalgique d être loin des nôtres.

samedi 24 décembre 2011

JOYEUX NOEL

JOYEUX NOEL À TOUS !

24 décembre


24 décembre - Nassau - Nous avons décidé de rester ici jusqu’ au Junkanoo. C’est vraiment agréable d’avoir le temps de visiter la ville et sans se presser,  faire nos corvées de « Vagabond des mers » (lavage, approvisionnement, entretien du voilier…) C'est donc sur les quais de la marina à Nassau que nous préparons la fête de Noel. Les équipages d Amuleto, Little Dorothy, Joreane, Magajo, Tribull sont avec nous. On a installé quelques lumières clignotantes sur le voilier. Le ragout est cuit, la dinde le sera…Que la magie de Noel soit!

Les Pirates

21 décembre - L'équipage arpente les rues de Nassau quand tout à coup...
"Les Pipi les pipi les pirates" s'écrira le Capitaine 

Depuis Beaufort NC, Charleston NS l’histoire des pirates nous interpelle. C’est ici à Nassau que la légende nous a rattrapés.


Les fameuses Iles aux Trésors étaient parmi les Iles des Bahamas. Les pirates avaient une vie difficile et cruelle. On entrait dans la « profession» a des âges aussi jeune que 15 ans. Le sloop (comme Subtil) était le vaisseau favori des pirates. Concernant les drapeaux de pirates…chaque célèbre pirate avait le sien et se composait de l’un ou l’autre des éléments suivants : tête de mort, os, épée, cœur en sang. Le noir était la couleur de choix mais ils pouvaient être rouges aussi. Ils utilisaient une grande variété d armes de la lance, au pistolet en passant par le mousquet, le canif…. Les pirates avaient des règles de conduite bien strictes et le châtiment était horrible. Il va sans dire que le pirate était un excellent navigateur et connaissait très bien les cartes et les instruments de navigation en eaux troubles.



Nassau s’est construite sur un repaire de la piraterie. En 1718 la Couronne Anglaise nomme gouverneur Woods Rogers, un pirate repenti. Il met de l’ordre en offrant aux pirates de leur accorder le pardon, la plupart acceptent sauf…

…Les Lady Pirates

Parmi les légendaires pirates qui résistent, deux femmes, Anne Bonny et Mary Read. Anne est d’origine Irlandaise. Elle est arrivé à Charleston avec son père  Elle fuit sa noble famille vers l’Ile de la Providence aux Bahamas où elle rencontre le capitaine Jack Rackam, un illustre « pirate des Caraïbes ». Elle se lie d’amitié avec Mary qui voyage sur le même navire, le Brigantine. Mary est originaire de l’Angleterre. Elle réussit à se faufiler dans le monde de la marine en se déguisant en jeune garçon. Elle manie habilement l’épée. Mary, après avoir été arrêté en Jamaïque, reçoit la clémence car elle déclare être enceinte. Elle meurt en prison peut de temps après. Anne est capturée avec le reste de l’équipage en 1720 mais ne semble pas avoir été exécuté. Par la suite, on perd sa trace…mystère.

mardi 20 décembre 2011

Un lundi à NASSAU


Lundi 19 décembre - Plusieurs voiliers du Québec sont à Nassau. Cela permet des belles rencontres et le partage de conseils de marins et de touristes avec les équipages. On a souligné l’anniversaire de deux d’entre eux au resto! 
Pour assurer la communication avec « la terre » pour nos prochains mois dans les Iles, on a trouvé à s’équiper d’un téléphone intelligent qui a aussi la fonction d’être un modem et d’un abonnement à internet via le cellulaire…ça marche bien à Nassau. Le vrai test sera aux Exumas.

Ce lundi, nous avons marché sur Bay St jusqu’ au centre-ville, la section touriste de Nassau, à proximité du port des bateaux de croisière et l’endroit où ça fait des "belles photos"!



Un coup de cœur a été la visite du Straw Market, un marché d’artisanat où les gens travaillent devant nous (vannerie, broderie, sculpture). On peut faire des bonnes aubaines mais surtout c’est passionnant d’écouter les gens parler de leur art. On a eu droit aussi à une joyeuse chorale de chants de Noel au rythme local, en fait tous chantaient et dansaient dans leur kiosque.





Sur la route de retour vers la marina, on a rencontré une particularité locale…voyager dans la boîte du pick up…

On nous dit de ne pas manquer le Junkanoo le 26 décembre. C est tentant ! C'est aussi une question de météo (vent et vague).

lundi 19 décembre 2011

Paradis Island


On dit souvent que le paradis n est pas sur terre...mais qu il y en a des échantillons et ils sont ici aux Bahamas...Aujourd hui nous sommes allés sur Paradis Island visiter le site Atlantis.
L'aquarium est construit dans un décor imaginaire du site d'archéologie de la mythique Atlantis.


Ces bassins permettent des contacts entre les gens et la vie marine...
Ici, le tube transparent de la glissage d'eau descend parmi les requins

On a presque oublié que Noel était dans une semaine...

dimanche 18 décembre 2011

NASSAU


Une belle étape du voyage...NASSAU! Après une magnifique navigation de près de 7 h. entre Chub Cay et Ici dans une houle de 5-8 pi par moment, nous sommes entrés dans le port de Nassau.

En soirée, on a assisté à un défilé de Noel sur l eau...après avoir dégusté en compagnie des équipages de Amuleto, Little Dorothy, Image 1 et North B le Mahi Mahi pêché par Gilles (Little Dorothy) pendant le voyage.


jeudi 15 décembre 2011

À moins de 40 milles de Nassau

15 décembre  – Chup Cay – vent NNE 15-20 nds. Tout va bien à bord de SUBTIL. Aujourd’hui, le vent semble vouloir diminuer. On prévoit pouvoir se déplacer vers Nassau demain ou samedi. En attendant…ben on est aux Bahamas sur notre voilier à se faire bercer sur l’eau turquoise dans la baie de Chub Cay à proximité des voiliers Image1, Amuleto et Little Dorothy.
Hier des pêcheurs sont venus en chaloupe nous offrir langoustes et crabes directement au voilier.
La journée s’annonce nuageuse, on en profitera pour cuisiner, faire les plans de navigation et lire. C est au Chub Cay Club qu’on se rend pour avoir accès à un réseau internet, prendre la météo…et communiquer avec la « terre », quand le réseau fonctionne!!!
L’endroit est magnifique mais désert en cette saison.

L’autre soir nous sommes allées souper au restaurant du Club avec les autres équipages. Belle soirée! Bonne bouffe! Les « conchs » sont excellentes! Lorsque j’écris la date j’ai toujours l’impression de faire erreur. Ici il y a peu de choses qui annoncent Noël pour les Nordiques que nous sommes, sauf le petit sapin de Noel illuminé dans le hall de la réception…parmi les palmiers! 

mardi 13 décembre 2011

Baie de Chub Cay, Berry Islands, Bahamas (25o24.90`N, 77o54.60`W)


La météo c’est relative…Il y en a qui souhaite plus de froid pour que la saison de ski commence enfin…Ici il fait un soleil magnifique, la température est clémente autour de 78F mais la météo n’est pas favorable pour autant. C est le vent qui fait notre météo et son effet pervers, la formation de la vague. Pour les prochains jours les vents sont trop forts pour notre sloop 29` et la vague de 7 à 10 pi beaucoup trop haute pour la plaisance. Notre prochaine destination est Nassau. Comme nous aurons près de 40 milles nautiques à faire sur le NorthWest Channel qui s’ouvre sur le NorthWest Channel Providence, nous préférons profiter du soleil et de la mer de Chup Cay et attendre des bonnes conditions de navigation.



À l’ancre dans la petite baie protégée par l’Île et un cap de roche, la vie s’organise. Le matin, on écoute religieusement le réseau du capitaine pour avoir des nouvelles des autres voiliers mais surtout pour avoir une mise à jour de la météo. Après avoir rechargé les batteries à partir de la génératrice en attendant que les panneaux solaires prennent le relais, le capitaine part à la pêche en dinghy « ladypirate » accompagné par André dans « dinghyamuleto » Autour du voilier y aurait-il des thons jaunes!!! Les poissons-volant se déplacent en banc rapidement…signe qu’ils sont  pourchassés par une proie. Effectivement…il y a des barracudas!!!  À bord, l’équipage fait des menus travaux (rangement, cuisine, dessalé tout ce qu’on peut…) et documente le journal de bord par des écrits et des photos en écoutant le seul poste de radio qui entre, un poste en espagnol émis à partir de la Floride.



Le reste de la journée est bien occupé par une seule corvée par jour (l’approvisionnement, le lavage, les communications…) et les activités de voyage tel que la baignade (plongée en apnée qu’on n’a pas encore essayé ici…y aurait-il du requin dans le coin ?), les promenades sur la plage, la rencontre avec les gens d’ici.



Les gens qu’on rencontre ici sont des employés du Chup Cay club. Ils sont originaires des Iles avoisinantes pour la plupart. Ils sont très sympathiques et les conversations sont enjouées.



En principe l’Ile est privée et les services qu’on y retrouve pourraient être réservés aux membres. Comme nous sommes hors saison, nous sommes accueillis discrètement au quai à la condition d’utiliser les services (restaurant, bar , service téléphonique…) et cela nous donne accès à la douche (cabane jaune), à la buanderie (cabane rose), au magasin de personnel (cabane bleue) et à internet.



Au large de notre ancrage, il y a un site de plongée très réputé : Mama Rhoda. On le décrit comme un vrai jardin de corail habité par la langouste, le poisson ange, la raie-aigle et des mérous. Tout près, sur Crab Cay, il y a une quantité incroyable de coquillage de « conch ». Juste un peu plus loin on se rend en dinghy à South Stirrup Cay. L‘environnement des rives ne donne pas accès à terre, cependant les fonds marins en valent le détour. Les étoiles de mer sont superbes!



Le vent souffle, la vague fait balancer Subtil au bout de son ancre…et ainsi va la vie à bord!

lundi 12 décembre 2011

Chub Cay, Berry s, Bahamas

Coquillage du pays ; Conch

12 décembre - Vent ENE de 20-25 nds, mer de 7 pi... La flottille décide de rester ici le temps qu il faudra avant de poursuivre vers Nassau. C est le bonheur! De toute facon on est arrivé...

.Great Bahama Bank


9 et 10 décembre – Le matin du 9 on quitte Alicetown vers 7h en flottille avec Amuleto, Image 1, Little Dorothy et Hi 5. On longe South Bimini jusqu à la bouée de North Rock (24o48.20`N, 79o15.50’W) puis on prend un cap sur le Mackie Shoal en direction des Berrys. Le vent ENE varie entre 15-20 nds et la vague est courte de 3-5pi. Comme le vent est directement de face, il n est pas question de faire la route à voile seulement. Le vent et les vagues ralentissent grandement notre course. La grande voile, au près serré triché, nous permet de garder une certaine stabilité. La distance qui nous sépare des Berrys est de près de 80 milles, ce qui est impossible à faire en une seule journée et nous avons décidé de ne pas naviguer de nuit sur le banc. Vers 16h nous atteignons le Mackie Shoal (25o41`N, 78o39W) et y ancrons au sud pour la nuit. Une nuit passée à se faire bercer dans une vague de 3-5 pi au 3 sec. Tant qu’à se faire brasser aussi bien que ce le soit en naviguant.

C est donc avec le couchée de la lune que la flottille repris la route vers 5h30.

 Naviguer sur le Great Bahama Bank c’est comme naviguer dans une piscine grande comme un océan profond de 15 pi d’eau turquoise. L’eau est translucide.

On y voit même l’ombre de nos voiles qui reflètent dans le fond de cette mer turquoise.

C est merveilleux! Un léger bris mécanique nous obligea à fermer le moteur et naviguer seulement à voile pendant quelques heures dans cette vague turquoise, une gîte de 15à 20 degrès! Bonheur! Cela nous a fait légèrement bifurquer de notre cap afin qu’on puisse prendre notre vent et continuer à avancer à une vitesse moyenne de 3 nds. Les autres voiliers ont gentiment ralentis pour éviter un trop grand écart entre nous. Merci! Vers 14h nous avons passé le NorthWestChanel ( 25o28.20N`, 78o09.60`W). L’eau devient bleu « profondeur » et passe de 15 pied à 300 puis 800 puis 1000pi. Le passage se fait entre deux récifs de coraux…que l’on voit que sur nos cartes! Un peu stressant…mais on se dit : Qu est ce qui peut nous arriver? On est au Paradis après tout! » 

 Dans le NorthWest Channel, le vent ne diminue pas et la vague continue de se former…on est bien heureux d’arrivée vers 16h30 à l’abri dans un petit ancrage protégé à Chup Cay. On prendra la météo en écoutant la radio à ondes courtes. On prévoit des conditions météo et de mer semblables pour les prochains jours. En concertation avec les autres équipages, on convient de se coucher tôt et de ne pas traverser à Nassau demain…Après 36 heures dans la vague de 3 à 5 pi au 3 seconde…on a pas eu à se faire bercer pour trouver le sommeil .

8 décembre- Alicetown Bimini.


Nous passons la journée à la marina le temps que le front froid passe et que les vents qui l’accompagnent diminuent. Ce matin nous avons hissé le drapeau de courtoisie des Bahamas.



Biminis sont les Iles où Ernest Hemingway véçu entre 1931 et 1937. Il y trouvant l inspiration pour écrire notamment« Le viel homme et la mer ». À une autre époque, les pirates venaient s’y approvisionner en eau douce. Autres légendes : l’Atlantide engloutie auraient été localisée dans les environs…et un conquistador espagnol serait venu ici à la recherche de la fontaine de Jouvence.



Alicetown est le centre commercial. Ce midi le bateau Bahamas Express a accosté pour livrer des denrées. La route étroite était achalandée par des vélos, carts de golf, camionnettes…Ici on conduit à droite et les routes sont étroites.



Et il y a la plage…un sable blanc crème très fin, une eau chaude et turquoise et des immenses coquillages « les conches ».



La journée a été bien agréable. Après avoir visité quelques boutiques et rencontré des habitants très accueillant, on passé un peu de temps avec les autres équipages sur le bord de la piscine.  En fin de journée, on a consulté les dernières prévisions météo, discuté plan de navigation et établi l’heure du départ.



La prochaine étape du voyage sera de naviguer sur le « Great Bahama Bank ». On y passera la nuit quelque part entre le Mackie Shoal et le NW Channel. Environ 140 milles nous séparent de Nassau.



Ce soir l’équipage mangeant de la langouste…on est aux Bahamas !