© Tous droits réservés

© Tous droits réservés 2009-2016
Pour toute demande d'autorisation de reproduire les documents ou les photos communiquez avecmailto:voiliersubtil@live.ca



samedi 26 mai 2012

NEW YORK un samedi matin

Subtil (Merci Merlot II pour la photo)
26 mai. Ce matin beau soleil et peu de brume en vue. Après avoir complétés les corvées d'usage (carburant, eau, pumpout), on sort de la baie de Sandy Hook en compagnie de Pérouges, Merlot II et à travers les bateaux de pêche sportive, traversier, barge...

Puis on découvre New York sous un « jour marin du samedi matin». Ceux qui trouvent que c'est du sport naviguer face à Québec la fin de semaine…imaginez à New York

…Le plan d’eau de l’Hudson est partagé par une multitude de « vaisseaux » : cargos, navires militaires pavoisés (on se prépare pour le Memorial Day), bateaux taxi jaune,

bateaux de touristes, yacht, grands voiliers d’époque, des voiliers de plaisance, même des kayakistes.

Canicule, courant et pas de disponibilité au « mooring » de la 79e sont trois raisons pour lesquelles on ne s’est pas arrêté. On a poursuivi avec Merlot II sur la rivière Hudson…bravant l’orage violent (pluie intense, vent de plus de 30nds, éclairs, tonnerre, vagues).
Subtil (Merci Merlot II pour la photo)

C’est dans la Croton Bay qu’on a jeté l’ancre pour la nuit.

jeudi 24 mai 2012

Bye Bye Atlantique

Crédit photo Merlot II
Cape May-Sandy Hook. 23-24 mai. 115mn. Départ à 11h. Arrivée à 9h. Vent E (NE) 10 nds, houle 3-5pi au 8 sec.

Pour ce dernier passage en Atlantique de ce périple, nous avons navigué avec Perouges, Merlot II et Dame Brume (la vraie dans toute sa volupté!). Dame Brume s est faite charmante en matinée, ensoleillée en après-midi...
Crédit photo Merlot II
...discrète dans la nuit...mais intense pour la rentrée dans le port de NYC...ouf! Toute cette navigation s est faite aux instruments et à la vue (pour ce qu il y en avait).
Merlot II
Atlantic city

Subtil (Merci Merlot II pour la photo)
Nous sommes entrés dans la baie de Sandy Hook juste en sud de NYC. On s est accroché à un mooring à la marina. Fatigués et un peu triste d avoir l Atlantique derrière nous...on s`attend de se déplacer vers NYC dès que le temps et la marée le permettront. Mais pour l'instant, Dame Brume semble bien vouloir nous retenir aux portes de l'Atlantique et retarder notre navigation vers nos terres intérieures...et revoir notre pommier en fleurs...
Merci Catherine pour cette belle photo parfumée!

dimanche 20 mai 2012

Sous le charme de CAPE MAY

Dimanche 20 mai, 264 jours en cavale des mers, 7 jours à Cape May. Voilà, il semble que la chaleur nous ait dépassés : Cape May 19C, Québec 30C!!! Pour l’instant pas question de partir puisque le vent est trop fort, la mer trop formée pour naviguer vers le nord. Imaginez, on gite à quai! Qu’à cela ne tienne, on aime Cape May.
Depuis 7 jours on a presque vue Brigandoon, on a soupé avec André d Imagines 1, on a jasé avec l’équipage de Pérouges sous les arbres de la magnifique Washington street. Les gens à la marina nous questionnent sur notre voyage. De belles rencontres!
Et on est tombé sous le charme de Cape May. Cette ville est reconnue être la plus ancienne station balnéaire de la côte américaine. Elle aurait été la destination vacances des gens de Philadelphie dès le milieu du 18e siècle. Au 19e siècle, on dit de  Cape May qu’elle est le plus beau « resort » en Amérique. Aujourd’hui elle compte toujours parmi les 10 plus belles plages des États-Unis.
Son charme elle le doit sans aucun doute à son patrimoine architectural composé de plus de 600 maisons victoriennes concentrées dans un quadrilatère de bord de mer. Cette uniformité du paysage humanisé a été crée suite à l’incendie de 1878 qui détruisit 30 carrés de rue. Suite à cet événement, la construction de presque toutes les maisons et hôtels se fit suivant le style victorien (tourelles, galeries ornementées de dentelles de bois, corniches décoratives colorées, multiples pignons).

En fait Cape May conserve l’une des plus grandes collections de ces maisons victoriennes de la fin du 19e et du début du 20e siècle.

En 1976, toute la ville est désignée monument historique, la seule en son genre aux États-Unis. Ce statut particulier lui assure la préservation de ce joyau architectural.

Cape May est aussi port de pêche et de plaisance.On y dénombre une grande quantité de marinas qui accueillent principalement des bateaux de pêche sportive. Ceux-ci aussi caractérisent le paysage le long du canal et du port.

Les pêcheurs commerciaux alimentent en fruits de mer et poissons frais notamment le Lobster House qui est situé directement sur le quai.


Aujourd’hui Cape May compte une population annuelle d’environ 4000 habitants et saisonnière de près de 50,000. Il va sans dire que  le tourisme est l’activité économique dominante. La pêche sportive, commerciale et plus récemment l’écotourisme (observation des mammifères marins et des oiseaux) complète l’offre. Pour les amateurs de vin, on retrouve à proximité, quatre vignobles locaux. Saviez-vous qu’il existe le diamant de Cape May? Ce sont des cailloux de quartz lavés par les vagues de la Baie de Delaware. Plusieurs artisans les utilisent dans la fabrication des bijoux et des objets décoratifs uniques.

Il ne faut pas se surprendre d’entendre le carillon matin et soir. Il provient de United States Coast Guard Training Center. Les recrues de la garde côtière US y sont en formation et entraînement. L’ancrage pour les voiliers de passage est situé juste devant.

Comme la météo est instable, qu’on annonce une tempête tropicale au large (sans être dans sa ligne de mire il faut s’attendre à quelques coups de vent et soubresaut de la houle) on prévoit dans les prochains jours poursuivre nos visites touristiques à vélo… et vivre sur notre voilier.

dimanche 13 mai 2012

Hampton (VA) - Cape May (NJ)


12-13 mai. Hampton - Cape May, 155mn, 28 h, vent faible, voile et moteur.

On a choisi de prendre la mer plutôt que de la contourner par les Baies (Chesapeake et Delaware). C est qu’on se sent plus en mode « marin » qu’en mode « touriste maritime ». C’est qu’on prend goût à se retrouver seul au milieu du vent et des vagues…avec les dauphins. Et lorsque la nuit tombe, que le voilier continu à faire son sillon dans l’Atlantique, c’est une expérience unique!

Comme prévu nous avons quitté Hampton vers 8h20 ce samedi matin  en direction de Cape May. Pour sortir de la Baie on avait un courant avec nous, on faisait 8nds au fond!!! Un autre voilier naviguait sur la même route que nous. En sortant du port de Norfolk et de la Chesapeake bay, le trafic maritime s est bien géré, bien qu’il y avait du monde : plaisanciers, bateaux de pêche, navire militaire, cargos!

On a eu un vent apparent de 7nds NW puis SW et parfois E ou W et même S. La mer était agréable : une belle houle longue de moins d un mètre. On a fait entre 5 et 6 nds au fond. En fin de journée et jusqu’à la nuit, on a fermé le moteur et on a avancé qu’à la voile…même si la vitesse a baissé à 3,5 nds.
La nuit s’est bien passée. On a maintenu notre garde de 1 heure/1heure, (on dort une heure chacun notre tour) sauf lorsqu’on a du gérer le tarif maritime des pêcheurs à la hauteur de Chincoteague Inlet vers 22h. Au  lever du jour, plusieurs voiliers (en régate semble-t-il) nous ont accompagnés (pour ne pas dire dépassés à vive allure sous spi).


 On s’est fait bercer à bâbord et à tribord en traversant l’embouchure de la Delaware où l’on a croisé 2 cargos, une barge, des bateaux de pêche sportive et des « cruisers ». L’entrée dans l’inlet de Cape May vers midi s’est bien déroulée surtout qu’on était accompagné par quatre dauphins! On restera ici quelques jours. Pas question de devancer la chaleur au Québec, on la laissera arriver avant nous ! Entre temps, on profitera de la plage magnifique de Cape May et on fera les touristes à vélo !

jeudi 10 mai 2012

Carolina Beach - Norfolk

Carolina Beach - Norfolk (ou presque). Du samedi 5 mai au jeudi 10 mai. 300 milles, 3 ancrages (Swansboro, Broad Cr.,M127), 2 quais publics (Elisabeth City, Dismal Swamp Canal Visitor's center). Nous avons flotté sur : l'ICW...`

...Bogue Sound, Adams Creek, Neuse River, Bay River, Goose Creek...,

...Pamlico River...,

 ...Pungo River...


... Alligator River, Albermale Sound, Pasquotank River...,

 ...Dismal Swamp Canal,Deep Creek, Elisabeth River!!!!

Des conditions allant de vent 0 à 25nds, vagues de nul à 6 pi, moteur à toute voilure. Qui dira que ICW est monotone???

Ce matin nous avons eu une très belle navigation dans le Dismal Swamp Canal : famille de tortues, odeur des cerisiers en fleur, magnifique la scène bucolique que ce canal étroit offre à travers ces arbres immenses.

C est le plus vieux canal des USA construit à la demande de Georges Washington. Beau passage de l écluse (descente de quelques dizaine de pi). Le Lockmaster (maître de l' écluse) nous apprend que le pont quelques milles avant d'arriver à Norfolk est en réparation et qu’il n'ouvrira pas avant 20h ce soir. Ouvrir ici est dit dans le sens de "se lever pour nous laisser passer sous avec notre tirant d'air de 40pi." Donc on choisi de rejoindre la jonction entre le Virginia Cut et le Dismal Swamp Canal.

La marina Top Rack Marina accepte de nous accueillir (quai et électricité gratuit si on soupe au resto ce soir).

Demain on compte se rendre à Hampton. On surveille la météo en espérant des conditions favorables pour faire le passage en mer entre Hampton et Cape May samedi, dimanche ou lundi.

PS @André T. : "As-tu vu la couleur de l'Eau?"





jeudi 3 mai 2012

Une semaine à la plage


Ce petit arrêt à Carolina Beach est l'occasion de faire des travaux d'entretien du voilier qu'on habite depuis 8 mois et puis de se rendre à la plage à vélo.

Avez-vous déjà remarqué que peu importe l'âge des gens, dès qu'ils entrent dans les vagues, ils ont tous l'air d'avoir 5 ans!?!




Tous retrouvent leur coeur d'enfant!




Demain nous reprendrons notre navigation ...


...laissant derrière nous ces gens pour qui la saison de plage commence dès le début mai.