© Tous droits réservés

© Tous droits réservés 2009-2016
Pour toute demande d'autorisation de reproduire les documents ou les photos communiquez avecmailto:voiliersubtil@live.ca



dimanche 24 juin 2012

Sur l Eau ce 24 juin

24 juin. Portneuf- Deschaillons-Portneuf. Vent W parfois S parfois N, 5-10 nds.


10h30 nous larguons les amarres en direction des Rapides Richelieu, soit 2 heures avant le changement de marée et juste à temps pour le flot de 1à 2 nds. GV et génois on navigue au près avec le drapeau du Québec grand format,pour souligner la fête Nationale.

Un peu avant 13h30 on rejoint le voilier LaRose face à Deschaillons, le temps de se souhaiter bon vent…

il retourne vers Batiscan, on change de Cap vers Portneuf. Cette fois, on franchi les Rapides Richelieu dans le jusant à plus de 10 nds au fond! Magnifique journée!
Crédit photo : Mylene Renaud

mercredi 13 juin 2012

Samedi, Dimanche, Lundi


Subtil retrouve ses voiles


Samedi 9 juin. Sorel. C’est aujourd’hui que le mât se redresse et que Subtil retrouve ses voiles au vent. Avec l’aide de Pierre et Jocelyne on décide de remâter à partir de notre propre équipement. C’est une opération minutieuse mais pas difficile. On prend notre temps et tout se déroule parfaitement. En soirée l’équipage est invité à souper à Varennes…cela donne le goût de jardiner. Merci pour l'aide et le bel accueil!





Nid de l’Aigle

Dimanche 10 juin. Iles de Sorel et Nid de l’Aigle. 11heures, les voiles sont hissées, on fait cap vers les Iles de Sorel. Petit vent, on avance à moins de 3nds. Il fait beau, c’est dimanche, il y des dizaines de promeneurs à moteur à travers les chenaux. On est content de retrouver notre environnement maritime avec ses rives verdoyantes. Gusto Del Mar nous attend au Nid de l’Aigle. Belles rencontres, partage de nos récits de navigation suivi d’un succulent souper aux saveurs du Sud. Encore une fois merci Guy et Josée et à la prochaine.



Ce n’est pas aujourd’hui qu’on devait rentrer

Lundi 11 juin. Iles de Sorel à Portneuf. 9h-19h. Moteur et GV ; GV et Génois. On était partis pour ancrer à Ile St Quentin, puis comme on avançait à la voile, que le temps était magnifique et qu’on annonçait des orages pour le lendemain on a continué jusqu’à Batiscan…Parce que le courant nous poussait à 8,5 nds puis à 11nds…on est rentré à notre port d’attache à Portneuf. Grâce à notre signal spot qu’on a émis devant Ile du Sable, la famille et quelques amis ont réalisé qu’on arrivait! Depuis, on vit toujours à bord, c’est comme si des parties de nous même ne sont pas encore arrivées…Le retour se fait lentement et en douceur...tout comme cette belle aventure de 285 jours de navigation!


C'est la "houle dans la voix et le turquoise dans les yeux" qu'on retrouve famille et amis.





Merci à Subtil de nous avoir fait vivre ces moments paradisiaques!!!


C'est de notre marina qu'on vous écrit. La saison sur le fleuve ne fait que commencer. On n'est pas tout à fait arrivée du Sud qu'on a déjà des projets de navigation vers l'Est !
On se dit donc...À bientôt!





samedi 9 juin 2012

Jusqu'au Fleuve


8 juin. Chambly – Sorel. 40mn. 1 écluse. 10h-18h.Temps instable.

 Avertissement météo de ceci et de cela en français sur les ondes VHF. On décide d’attendre un peu puis on largue les amarres pour le dernier droit sur le Richelieu. Le courant nous pousse jusqu’à 10 nds mais en moyenne à 6,8nds. Vers 14h on réquisitionne un passage à l’écluse Saint-Ours.  Notre dernier éclusage du voyage. Une descente de 6pi qui nous mettra au niveau du fleuve. Tout va bien jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’à 5pi…on ne descend plus. Problème avec l’écluse…on devra attendre l’équipe technique…Mais ce n'est pas grave car on a navigué à une vitesse record et on a tout notre temps de toute façon.

 Vers 18h, on se sent glisser hors du Richelieu. C’est ici que s’achève la grande traversée du continent entre New York et Sorel, entre l’Atlantique et le Saint-Laurent.

Première rencontre dans le Saint-Laurent : le bateau des Iles de la Madeleine…toute une invitation à prendre le large!!!

Plus on se met au parfum de l'actualité du Québec et du Canada  plus on se demande si on a fait un voyage dans le Sud ou dans le Temps!

« Subtil Subtil ici Gusto Del Mar…” Retour à notre réalité de vie marine, ce samedi remâtage et rendez vous dans les Iles de Sorel.

vendredi 8 juin 2012

Canal Chambly et retrouvailles


Saint-Jean – Chambly. 7 juin. Canal Chambly, 10mn, 9 écluses et une dizaine de ponts. 9 heures : Le maître des écluses nous invite à avancer dans le bassin du canal Chambly. Nous serons 4 bateaux à parcourir le canal jusqu’au bassin de Chambly. Ces écluses d’une autre époque, sont un peu étroites pour tout ce monde. Parmi les bateaux, des US en direction du Grand Prix…mais ce n’est pas la vitesse qui caractérise la parade dans le canal. On rappelle que les cyclistes et les joggers sont plus rapides.

On s’accoste au quai public un peu après midi.

 Belles retrouvailles : La veille nous avons été très heureux de revoir Simon et Sabrina pour souper. Puis, arrivé à Chambly, Guy, Liliane, Lucie et Stéphanie nous rejoindre.

Belle surprise matinale : Visite de Josée et Guy (Gusto Del Mar). On se donne rendez vous dans les Iles de Sorel.

On retrouve avec joie les chants d'oiseaux, le parfum et les fleurs de notre chez nous...

mercredi 6 juin 2012

Depp Bay- Saint Jean sur le Richelieu


5 juin. Depp Bay- Saint Jean sur le Richelieu



Ce matin du 5 juin, l’Amirale fait la grâce matinée. C’est aujourd’hui qu’on rentre au pays. Nous sommes partis du magnifique site Deep Bay au Lac Champlain sous le soleil et le vent. La mer de Champlain était moins mouvementée que la veille. Vers midi on a franchi la frontière entre les US et le Canada et on s’est accosté au quai des douanes canadiennes. Les procédures complétées, on a hissé notre drapeau du Québec...

Après avoir navigué la rivière Richelieu sur environ 20m, on s'est amarré au quai public du canal Chambly à Saint-Jean-sur-Richelieu en fin de journée. On a rejoint l’équipage de Merlot II  pour un dernier "Happy Hour" ensemble...

6 juin. Premier matin au Québec, café, croissant...amarré au quai public du canal de Chambly, on prend le temps de s’acclimater et de se faire à l’idée que le temps de la vie de marin tire à sa fin ...


Le voyage n'est pas fini...à venir: canal Chambly et ses 9 écluses, rivière Richelieu et l'écluse St-Ours, remâtage à Sorel, Iles de Sorel, Lac Saint-Pierre, Fleuve Saint Laurent...Tout va bien, on prend une pause et on continuera!

Lac Champlain




1 juin- 5 juin. Lac Champlain


On s’ancre à Bulwagga Bay après une longue journée où le temps est passé de super beau à super moche! La baie située à l’extrémité sud du Lac est verdoyante et tranquille. Comme la pluie est au rendez vous, au cours de la journée du samedi on décide de s’y attarder. Le lendemain, le temps semble vouloir s’éclaircir, on reprend notre route. Juste comme on sort de la baie on aperçoit Merlot…on navigue ensemble jusqu’à Converse Bay avec un arrêt à Westport, le temps de mettre nos potins à jour sans encombrer les ondes VHF. Lundi matin on poursuit en direction de Deep Bay, le temps est vraiment mauvais. Lorsqu’Éole et Neptune se jasent sur la mer de Champlain…ça brasse! Le vent souffle à près de 20 nds…et les vagues se forment de 2-3 pi et plus. On fait une pause pour dîner dans la baie Bluff point à Ile Valcourt…Pas moyen de faire accrocher notre ancre sur ce galet rocheux! En fin de journée, on prend un « mooring » dans Deep Bay. Endroit magnifique!

Waterford-Bulwagga Bay


31 mai au 1 juin. Waterford-Bulwagga Bay

 2 jours à parcourir le canal Champlain et monter 8 écluses d’environ 15 pi chaque et en descendre 3 pour se retrouver en amont du Lac Champlain.

 À l’écluse 5 le « lockmaster » nous fit le cadeau de magnifiques pivoines. ¨Ca sent tellement notre jardin!

Catskill-Waterford

29-30 mai. Catskill-Waterford
 Ce 29 mai ensoleillé on a reprit notre navigation vers 9h, après avoir fait le plein de carburant fossile…car pour les prochains jours se sera notre seule source de propulsion. Les voiles sont pliées sur la plage avant. Le courant nous pousse sur la rivière Hudson, traversant le port d’Albany ...

...jusqu`à la première écluse, celle de Troy.

En sortant de l’écluse on se dirige vers le quai municipal (gratuit avec services) de Waterford…on s amarre juste au moment où le vent et l’orage s’abat sur la vallée de Hudson…ouf on l’a échappé belle!

On décide de prendre une journée sans naviguer, le temps de prendre la décision si on poursuit vers le canal Érié ou le canal Champlain…

Opération démâtage




28 mai Catskill – Opération démâtage

 Pour la naviguer entre Troy et Sorel, on doit métamorphoser Subtil en « power boat » c'est-à-dire  passer de 40pi de tirant d’air à 15 pi de hauteur. L’Opération démâtage s’impose. À bord on a tout l’équipement pour baisait le mât sans aide…sauf qu’on préfère le faire avec Mike de Catskill. En navigant jusque là mon capitaine avait pris de l’avance en pliant la grande voile. C’est avec plaisir qu’on a retrouvé notre ami André de Imagines 1. Puis par une après-midi CHAUDE! On a plié le génois, enroulé les écoutes (cordes), remonté le support en bois à la proue et le support en métal à la poupe, démonté la bôme…et se diriger vers le quai de la grue de levage. Ainsi à 3 heures le mât se retrouvant tout doucement à l’horizontal.  Bien fixé par des courroies, on était prêt à reprendre la route…Mission accomplie !

Rivière HUDSON


27 mai – 28 mai De Singsing à Catskill.

 Après avoir passé la nuit à l’ancre face à ce qui nous semblait être une prison…et qu’on a fini par identifier être la fameuse prison à sécurité maximale de Singsing, on a reprit notre navigation en remontant la rivière Hudson en compagnie de Merlot II. Plus on avançait, plus le paysage  s’imposait. Même les parcelles habitées se fondaient dans cet environnement grandiose.  La section de la rivière surnommée « HighLander » est un plaisir à naviguer. Falaises verdoyantes, Châteaux, Fortifications composent le panorama. On y croise notamment 7 forts du 18e siècle, les ruines d’un château Ecossais (Pollepel), des maisons phares…et des kayakistes.


 Ce territoire où il n’est pas rare de voir planer en spiral un aigle ou un faucon a été occupé par les « Natives » depuis plus de 8000ans (selon les références archéologiques). À la même époque (1609) où Champlain remontait le Richelieu…Henry Hudson remontait la rivière Hudson (d’où le nom).



Après une longue journée, on s ancra près Glasco un peu avant Saugerties. Le lendemain, on leva l’ancre vers 7h et entra à une marina de Catskill vers 9h pour entreprendre l’opération démâtage.