© Tous droits réservés

© Tous droits réservés 2009-2016
Pour toute demande d'autorisation de reproduire les documents ou les photos communiquez avecmailto:voiliersubtil@live.ca



vendredi 14 août 2015

Tout sauf un long fleuve tranquille

video

 
Portneuf-Tadoussac entre le 20 juillet et le 26 juillet 2015
 

On était parti pour descendre le Saint-Laurent hors de notre zone de confort. On a pas eu à aller bien loin pour connaître toute une gamme de conditions de navigation. C’est que l’été 2015 se cherche.

 

Ce premier lundi de vacances, on  restait indécis dans notre campagne forestière, quand mon Capitaine dit : « On part, on lève l’ancre, on devrait pouvoir se rendre à Berthier d’ici ce soir. »  Aussitôt dit, aussitôt fait.  Dès les premières heures de navigation, on a eu droit à un large échantillon des conditions qui nous attendaient. Partis dans un trou de vent brumeux, on était pas rendu au bout de notre terrain de jeux, la Pointe de Cap Santé, que le soleil était de la partie.

 
Sous les ponts de Québec, le bonheur…le courant courait avec nous,  une petite brise dans le dos!


 
Mais en tournant la Pointe Lauzon,  dans le coin de ce qu’on désigne « Le taureau », coût de théâtre!!! Vent du nord, vagues et ce n’était qu’un début…l’Amirale dit « on vire et on rentre à Lévis » Ce qu’on fit.

 
Le lendemain orages par-dessus orages. On part, on part pas. Suivant la carte météo on s’enfile entre deux averses diluviennes et on  s’amarre à temps pour manger une guedille aux homards à Saint-Michel. Que c’est doux d’observer le coucher de soleil magnifique sur l’Île d’Orléans.


 
Le lendemain, soleil et vent SO. Parfait! On part…Pas aussitôt sorti de la marina que la mer se forme, que le vent progresse. Toutes voiles ouvertes en papillon, c’est ainsi qu’on file en berçant à tribord et à bâbord dans le mouvement des vagues. Le long de l’Île aux Grues, le vent prend du caractère, la radio météo siffle des rafales de 35 nœuds dans la traverse St-Roch. « Marina de Port Joly, Marina de Port Joly, ici voilier Subtil pouvez-vous nous accueillir pour la nuit…? »




 
Bel accueille et heureux d’être à quai en entendant les chants marins du vent dans les haubans. Le matin suivant, on en profite pour faire les touristes dans ce charmant village et faire un arrêt obligé au « Quai des bulles ».

 
4 jours après notre départ de Portneuf on pouvait enfin espérer arriver à Cap-à-l’Aigle. C’est donc là, et non à Tadoussac, qu’on a reçu la visite de nos Moussaillons en vacances.




 Dimanche brumeux. Déjeuner avec la Famille et l’Équipage de Kokonot au nouveau restaurant Le Refuge à Cap-à- L’Aigle, chic et chouette endroit! On part ou on part pas? Finalement risque de pluie averse forte, mais …

 

 On prend le large à 11h pour ne pas manquer le courant du Saguenay.


Enfin! On retrouve ce paysage marin unique et exceptionnel : phare de Cap au saumon, Haut fonds Prince,



baleines et bélugas,


l’embouchure du Saguenay, les dunes de sable et l’une des plus belles baies au monde. Marina de Tadoussac nous voilà!